Cinq entreprises technologiques canadiennes ont récemment fait des acquisitions ou ont été acquises, notamment Sourced, Eddyfi/NDT, MCI Onehealth, District M et Vanilla. Voici les dernières nouvelles sur les déménageurs et les shakers du Canada.

Sourcé acquis par Amdocs

La société de conseil en informatique basée à Toronto Sourced a été acquise par la société de télécommunications américaine Amdocs pour environ 75 millions de dollars en espèces. La transaction, qui a été annoncée la semaine dernière, a été clôturée à la mi-mars.

Selon Amdocs, l’accord renforcera sa capacité à aider l’industrie des communications et des médias à passer au cloud en tirant parti des décennies d’expérience de Sourced dans la « fourniture de cloud à grande échelle ».

Fondée en 2010, Sourced propose une plateforme de migration vers le cloud et des services de conseil à des clients en Amérique du Nord, dans la région Asie-Pacifique et en Australie. La société bénéficie de partenariats avec Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud Platform.

Jon Spinks, fondateur et PDG de Sourced, a déclaré que la société pense que la combinaison des produits et services cloud-natifs d’Amdocs et du conseil et de l’expertise de Sourced sera une proposition convaincante pour les clients potentiels.

Eddyfi/NDT acquiert Senceive

Eddyfi/NDT, un groupe de technologie de test et de mesure basé au Québec, a acquis la société britannique Senceive, qui conçoit et fabrique une technologie de surveillance de l’état sans fil pour les infrastructures. Les conditions financières de l’opération n’ont pas été divulguées.

Fondée en 2020, Eddyfi/NDT se concentre sur les tests non destructifs, qui comprennent une gamme de techniques d’analyse utilisées pour évaluer les propriétés des matériaux, des composants et des systèmes dans les industries scientifiques et technologiques. L’entreprise travaille avec de grandes firmes d’ingénierie et des prestataires de services dans les secteurs de l’aérospatiale, de l’énergie, des mines, de la production d’électricité et des transports.

Selon Eddyfi/NDT, Senceive a rejoint la société en tant qu’entité distincte sous le même nom, devenant la cinquième plate-forme et unité commerciale d’Eddyfi/NDT. L’accord donne à la société 10 acquisitions au cours des cinq dernières années. Plus tôt cette année, Eddyfi/NDT a également acquis Dynamic Risk de Calgary.

District M finalise sa fusion avec Sharethrough

La startup montréalaise adtech District M a complété sa fusion annoncée précédemment avec Sharethrough de San Francisco. Les conditions financières de l’opération n’ont pas été divulguées. Ensemble, les sociétés nouvellement combinées visent à devenir la plus grande bourse d’annonces indépendante.

Fondé en 2013, District M propose un écosystème publicitaire programmatique pour les annonceurs et les éditeurs. Suite à la fusion, District M et Sharethrough continueront d’opérer sous le nom de Sharethrough. L’entité combinée comprendra plus de 140 employés répartis dans huit bureaux au Canada et aux États-Unis.

En 2019, District M a levé une levée de fonds de série A de 12 millions de dollars auprès du Fonds de solidarité et d’Investissement Québec pour agrandir son équipe. À ce jour, la société affirme avoir obtenu un financement de 20 millions de dollars.

MCI Onehealth va acquérir Terrace Wellness Group

L’entreprise torontoise de technologie de la santé MCI Onehealth a signé une lettre d’intention pour acquérir l’organisation de santé mentale d’Ottawa Terrace Wellness Group. Les termes financiers de l’accord proposé n’ont pas été divulgués.

MCI Onehealth a déclaré que la transaction fera progresser sa feuille de route en matière de données et de technologie et positionnera la société pour aider à répondre au besoin croissant de soins de santé mentale et de toxicomanie.

Au premier trimestre, MCI Onehealth a généré 10 millions de dollars de revenus, qui, selon la société, étaient dus à l’adoption accrue de ses services de télésanté et de MCI Connect, en plus de « la solide performance continue des clients de la santé en entreprise ». Ce total était légèrement inférieur à celui du premier trimestre 2020, lorsque MCI Onehealth avait enregistré un chiffre d’affaires de 10,4 millions de dollars.

MCI Onehealth est entré en bourse à la Bourse de Toronto au début du premier trimestre, obtenant 30 millions de dollars. La société se négocie actuellement à la Bourse de Toronto sous le symbole « MCI ». Plus tôt cette année, MCI Onehealth a acquis Khure Health pour environ 13,5 millions de dollars.

Vanilla rachetée par Higher Logic

La startup montréalaise de logiciels Vanilla a été acquise par l’entreprise de Virginie Higher Logic. Les conditions financières de l’accord n’ont pas été divulguées, bien que Vanilla soit sur le point d’opérer en tant que marque Higher Logic.

Fondé en 2009 en tant que projet open source, Vanilla propose une plateforme d’engagement communautaire pour les marques. Le produit de logiciel en tant que service de la société aide les marques, les sociétés de logiciels et de télécommunications à servir leurs clients. En fin de compte, Vanilla vise à réduire les coûts de support tout en renforçant la fidélité à la marque.

Higher Logic propose également une plateforme d’engagement client. Le PDG de la société, Kevin Boyce, a déclaré que Higher Logic était impressionné par le succès de Vanilla sur le marché des entreprises, qui, selon lui, complète l’accent mis par Higher Logic sur les entreprises technologiques B2B.

Photo de Jennifer Lim-Tamkican via Unsplash