Foodservice rebondit, renforce le marché de la vanille | 2021-06-07

Foodservice rebondit, renforce le marché de la vanille | 2021-06-07

VILLE DE MONT-ROYAL, QUÉ. – Attendez-vous à ce que la demande de vanille augmente, en particulier pour la vanille noire/gourmande, alors que les industries de la restauration et des loisirs se remettent des restrictions COVID-19, selon une mise à jour du marché de la vanille du 4 juin d’Aust & Hachmann, une entreprise de vanille basée au Québec.

Madagascar produit la majorité de la vanille commercialement cultivée dans le monde. Le gouvernement de ce pays a institué l’année dernière un prix minimum à l’exportation de 250 $ le kilogramme (2,2 lb). Ce prix est toujours en vigueur même s’il représente environ le double du prix réel du marché, selon Aust & Hachmann. Les actions du gouvernement malgache ont stoppé la baisse des prix de la vanille, qui étaient tombés d’un sommet de 600 dollars le kilogramme en 2018, selon le rapport.

L’offre augmente. La récolte 2020 à Madagascar a probablement dépassé les 2 000 tonnes, et la récolte 2021 pourrait également dépasser ce chiffre, selon le rapport.

« Au cours des derniers mois, il y a eu une forte augmentation de la demande de vanille, principalement en Amérique du Nord, l’UE suivra probablement bientôt », indique le rapport. « En conséquence, nous ne nous attendons pas à un important report de stock de vanille à partir de 2020. Cependant, 2021 se prépare à être une autre grande récolte à Madagascar qui pourrait facilement dépasser (2 000 tonnes). Une pénurie d’approvisionnement est extrêmement improbable.

Les commentaires sont fermés.