Millefeuilles ? C’est une tranche de vanille chic par ici !

Millefeuilles ? C’est une tranche de vanille chic par ici !

Par Mike Armstrong de Keighley, un maître boulanger primé avec une grande passion pour la pâtisserie. Voir facebook.com/bakermike001

C’est une tranche de vanille chic comme nous l’appelons autour de notre cou des bois dans le Yorkshire !

Cette pâtisserie française classique composée de couches de pâte feuilletée ultra-fine et de garniture à la crème anglaise traduite en anglais se prononce «meel-foy» – ce qui signifie mille feuilles, couches ou feuilles. C’est aéré, croustillant, feuilleté – c’est à moitié décadent dans tous les bons endroits et fait des dégâts sur le tapis !

Les saveurs d’un millefeuille sont simples mais les textures sont étonnantes, mais quand le millefeuille a-t-il commencé à voler la vedette ? Alors, laissez-moi vous dire. Il est apparu dans le livre de cuisine de François Pierre La Varenne en 1651 et si nous sommes officiels à ce sujet, un gâteau millefeuille est composé de trois couches de pâte feuilletée maintenues ensemble par une crème pâtissière stabilisée, décorée de glaçage et garnie d’une toile d’araignée en chocolat. en haut.

Je peux penser à tant de desserts qui sont beaucoup plus difficiles que cette pâtisserie – cela dit, avez-vous déjà eu ce dessert dans un restaurant français chic à base de pâte feuilletée maison ? Arr, maintenant c’est un vrai régal.

Je déteste dire ça, mais cette recette nécessite une pâtisserie achetée en magasin, cela facilite juste les choses, mais j’ai déjà fait des millefeuilles maison – passer une journée à rouler et à reposer la pâte.

Ce dessert a l’air compliqué, mais la réalité est qu’il est très simple à faire.

Il y a quatre composants dans une recette de millefeuille : la pâte feuilletée – l’astuce ici est de bien l’ancrer et de la garder à plat pendant la cuisson avec une autre plaque à pâtisserie sur le dessus cuite à une belle couleur dorée pour que la pâte soit croustillante et se fissure lorsqu’elle est coupée avec une fourchette; la crème pâtissière – pour le millefeuille elle doit avoir une belle consistance ferme, qui tiendra bien sa forme car si la crème pâtissière est trop molle, elle s’étalera et les couches s’effondreront. Aujourd’hui, la plupart des bonnes recettes demandent de la farine de maïs au lieu de la gélatine ; la crème pâtissière fouettée – elle doit être réalisée avec de la crème fraîche pour lui rendre justice, ce qui l’éclaircit aussi ; assemblage – vous pouvez préparer la crème pâtissière la veille avec la bande de pâte feuilletée cuite, puis lorsque vous êtes prêt, ajoutez la crème pâtissière aux couches et complétez avec du glaçage et des lignes effet marbré au chocolat noir.

Maintenant, si vous voulez laisser libre cours à votre créativité ce week-end et qu’il est impossible de prononcer millefeuille, utilisez le nom alternatif Napoléon, qui fait référence à l’empereur français !

* MÉTHODE ET INGRÉDIENTS (Coupé en 6 portions)

1. Préchauffer le four à 180°C/thermostat 6, puis étaler un bloc de pâte feuilletée de 500g sur une épaisseur de 3mm, puis découper un rectangle de 30 x 20cm et transférer sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé, piquer partout et placer dans le congélateur pour refroidir pendant 5 minutes.

2. Recouvrez la pâte refroidie d’une autre feuille de papier cuisson et placez une deuxième plaque à pâtisserie sur le dessus de la pâte. Cuire au four pendant 15-20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

3. Une fois refroidi, utilisez un couteau tranchant pour couper 3 bandes nettes, chacune de 10 x 20 cm, en coupant tous les bords désordonnés.

4. Pour faire la crème pâtissière, vider 250 ml de lait dans une casserole et chauffer juste avant le point d’ébullition. Pendant ce temps, crémer 3 jaunes d’œufs, 50 g de sucre en poudre et 2 cuillères à soupe de lait chaud dans un bol. Ajouter 20g de farine nature et 25g de maïzena au mélange avant de verser lentement le reste du lait chaud en battant bien avec un fouet.

5. Remettre le mélange dans la casserole et porter lentement à ébullition en remuant constamment. Retirer du feu et incorporer une gousse de vanille ou un peu d’essence de vanille au goût, couvrir d’un film alimentaire et laisser refroidir complètement.

6. Une fois refroidi, bien battre jusqu’à consistance lisse, puis incorporer 150 ml de crème fouettée double en pics fermes, puis placer au réfrigérateur jusqu’à ce que vous en ayez besoin. Pour faire le glaçage, mélangez 125 g de sucre glace avec 2-3 cuillères à soupe d’eau.

7. Pour assembler, dresser la moitié de la crème pâtissière sur un rectangle puis recouvrir du deuxième rectangle de pâte feuilletée et ajouter le reste de la pâte crémeuse.

8. À l’aide d’un couteau à palette, napper le dessus du rectangle de pâte restant de glaçage. Faites ensuite fondre 30 g de chocolat noir au micro-ondes et versez dans un cornet en papier sulfurisé, coupez l’embout et formez de fines lignes droites. Passez ensuite la pointe d’un couteau bien aiguisé dans les directions opposées pour former un motif marbré.

9. Remettre au réfrigérateur pour figer avant de découper en 6 portions.

10. Si vous avez du mal à couper, mettez votre millefeuille au congélateur pendant une heure pour le trancher plus facilement.

Les commentaires sont fermés.