Un morceau de paradis... une tranche de vanille.

Un morceau de paradis… une tranche de vanille. Photo : Steve Shanahan



Une couche de crème pâtissière à la vanille qui s’écoule au fur et à mesure que vous mordez, prise en sandwich entre de fines feuilles de pâte croustillante recouverte d’un saupoudrage de sucre glace. Cette tranche de paradis est ma tranche de vanille idéale.

Avec un débat intense sur ce qui constitue la vraie chose, je m’efforce de faire correspondre la meilleure tranche de vanille française que j’ai mangée depuis longtemps. Ce n’était pas dans une pâtisserie à la mode à Melbourne ou à Sydney, mais à Barnett’s Bakery dans le pittoresque village de surf de Crescent Head sur la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud.

Lors de nos vacances à Crescent avec la famille élargie en novembre de l’année dernière, nous avons rapidement développé un rituel matinal basé sur notre besoin collectif d’un café et d’un appétit insatiable pour la fabuleuse tranche de vanille. Nos éclaireurs du matin ont été envoyés chaque jour en bas de la colline pour les marchandises, avec des instructions strictes pour revenir en toute hâte avec le rapport de surf du jour.

Alors que le débat fait rage entre les amateurs de la variété française crémeuse et custard, contre l’icône australienne en caoutchouc jaune, mon allégeance napoléonienne ne manque pas un battement.

Tranche de vanille française
Donne 10 grosses tranches

2 feuilles de pâte feuilletée surgelée prêtes à l’emploi, décongelées
400 ml de crème fraîche (non épaissie)
350 ml de lait
1/2 tasse de sucre en poudre
50g de beurre
2 cuillères à café de pâte ou d’extrait de vanille
1/2 tasse d’eau
1/2 tasse de farine de maïs
6 jaunes d’œufs séparés des blancs
sucre glace pour saupoudrer

Préchauffer le four à 180°C. Couper les deux feuilles de pâte feuilletée pour qu’elles s’adaptent à un moule rectangulaire de 20 cm sur 30 cm.

Ensuite, tapissez une plaque à pâtisserie de papier antiadhésif. Placer les deux feuilles de brick parées sur la plaque de cuisson côte à côte, avec un petit espace entre pour laisser de la place pour l’étalement. Recouvrez d’une autre couche de papier cuisson et posez une plaque sur le papier cuisson pour alourdir la pâte pendant la cuisson (pour limiter la montée et le bouillonnement).

Enfournez 15 à 20 minutes en vérifiant la couleur. Ils doivent être légèrement dorés. Refroidir sur des grilles.

Pour faire la garniture à la crème, placez la crème, le lait, le sucre, le beurre et la vanille dans une casserole à feu moyen. Cuire jusqu’à ce que le mélange soit chaud, mais pas tout à fait bouillant, puis retirer du feu. Mélanger l’eau et la maïzena en une pâte lisse, puis incorporer au mélange de lait chaud. Ajouter les jaunes d’œufs battus et remuer vivement. Remettre à feu doux en remuant continuellement jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu et laisser refroidir à température ambiante. Tapisser le moule de papier sulfurisé antiadhésif, en graissant légèrement pour maintenir le papier en place, avec le papier suspendu sur les côtés (le papier de cuisson fournit une poignée pour soulever la tranche une fois prise).

Placer une des feuilles de brick cuites au fond du moule chemisé. Il doit être bien ajusté. Si la feuille de pâte est trop grande, placez-la sur une planche plate et coupez-la soigneusement pour l’ajuster. Étaler la crème pâtissière refroidie sur la pâte. Recouvrez avec le reste de la feuille de brick, en coupant à nouveau si nécessaire.

Replier le papier de cuisson en surplomb sur le dessus pour l’enfermer. Couvrir d’une pellicule plastique. Réfrigérer au moins deux heures jusqu’à ce que le tout soit pris.

Pour le retirer, soulevez délicatement le papier cuisson qui dépasse et placez-le sur une planche, prêt à trancher. Décollez le papier et saupoudrez de sucre glace.

Pour trancher avec succès sans écraser la crème par le milieu, utilisez un petit couteau tranchant et coupez uniquement la couche supérieure de pâte, en marquant 10 tranches de taille égale. Ensuite, revenez en arrière et coupez le reste de la coupe à travers la coupe initiale dans la pâte, avec un grand couteau tranchant jusqu’à ce que vous atteigniez la couche inférieure de la pâte, en appuyant pour couper.

>> Debbie Skelton est une rédactrice culinaire basée à Canberra, debsravingrecipes.blogspot.com.